Dyo en 2015

Dyo en 2015

Etat Civil

Naissances :

  • Lilian Buisson né le 5 février
  • Quentin Corneloup né le 18 juillet
  • Nolan Billoux né le 26 novembre

Ils nous ont quittés :

  • Louis Lapalus le 18 janvier
  • Marcel Ducerf le 24 janvier
  • Sylvain Lombard le 29 juillet

Mariages :

  • Maryline Pacaud et Eric Mathias le 14 février
  • Valérie Vernay et Arnaud Billoux le 20 juin

Ça s’est passé à Dyo en 2015

11 janvier 2015 : Voeux du maire

Isabelle Lenglain a présenté pour la première fois ses voeux aux Dyotois.

Jean Paul Michel et Robert Colin ont reçu la médaille communale pour les remercier de leurs 25 années passées au sein du Conseil Municipal.


18 janvier 2015 : Louis Lapalus s’en est allé

C’est avec tristesse que les Dyotois ont appris, dimanche 18 janvier, le décès de Louis Lapalus. Né le 30 avril 1935 à Matour, il était le 4e garçon d’une famille de cinq enfants. À 14 ans, après la scolarité, il est parti travailler à la ferme, jusqu’en 1956, où il a rejoint l’armée durant quatre mois en France puis 20 mois en Algérie.

À son retour, Louis Lapalus a intégré l’entreprise de maçonnerie Narboux, à Dyo. Il a alors rencontré Thérèse, qu’il a épousée en 1961. Le couple a successivement donné naissance à Nicole, Jean-Pierre puis Daniel. En 1987, à la fermeture de l’entreprise, il a effectué différents travaux avant de profiter d’une retraite amplement méritée. Des années heureuses aux côtés de ses huit petits-enfants et récemment de son arrière-petit-fils. Puis une retraite malheureuse avec le décès, en 2009, de sa belle-fille Brigitte.

Membre du conseil municipal durant un mandat, il a multiplié le bénévolat au sein de AEP, avec la fonction de responsable du matériel de la salle communale, puis au club des aînés, qu’il présidait depuis 2003.

Hospitalisé en début d’année, il s’en est allé rapidement à l’aube de son 80e anniversaire. Ses obsèques ont été célébrées en l’église de Dyo, mercredi 21 janvier.


21 février 2015 : Fêtes et Loisirs Dyotois

Assemblée générale de Fêtes et Loisirs Dyotois à 19 heures en salle de mairie suivi d’un apéritif dînatoire.


25 avril 2015 : Fête du Bois

Les agriculteurs des cantons de La Clayette et Chauffailles ont organisé leur deuxième fête du bois sur la commune. Durant la journée, de nombreuses démonstrations étaient organisées afin de présenter au public les nouvelles machines de pointe. En suivant le circuit, les visiteurs ont pu découvrir une déchiqueteuse automotrice alimentée en bois par un grappin abatteur et qui sectionne des arbres pouvant atteindre 50 cm de diamètre, mais aussi un autre grappin pour couper des arbres de plus petites dimensions, un lamier, une déchiqueteuse à volant hacheur, une déchiqueteuse manuelle, un apointisseur de piquet, un broyeur paysager et un broyeur à souche. Du matériel mis en exposition par des entreprises locales, mais aussi internationale puisque l’une d’entre elles, avait fait le déplacement depuis l’Allemagne. Jean-François Vernay a fait, quant à lui, une démonstration d’une vis sur minipelle.

Au retour, de nombreux stands, à proximité de la buvette, présentaient notamment une chaudière et quelques voitures de la gamme Citroën.

Malgré les quelques gouttes de pluies venues perturber la journée, le public s’est déplacé en nombre pour assister aux démonstrations. Et à midi, le chapiteau était plein lors des repas à base évidemment de viande charolaise. Une belle réussite pour tous les organisateurs.


26 avril 2015 : Poule au riz

Poule au riz organisée par l’association Fêtes et Loisirs Dyotois.


7 mai : Soirée Dyotoise

Soirée Pétanque organisée par l’association Fêtes et Loisirs Dyotois.


13 mai : Balades botaniques

Au domaine de passiflore, Pascale Soubrier ne cesse de chercher de nouvelles idées pour combler sa clientèle. Cette année, elle a proposé à Diane Loury d’organiser conjointement des balades botaniques dans les alentours de Dyo. Une matinée nature pour découvrir les plantes sauvages aux pas sympathiques des ânes. « L’âne a un pouvoir apaisant, explique Pascale Soubrier. C’est un animal patient qui nous réapprend à regarder autour de nous, à écouter les oiseaux et ressentir les odeurs. »

Un matin, Pascale et Diane ont effectué une balade test à travers les sous-bois, les prairies et les sources afin de découvrir différentes plantes. « Selon les saisons, la variété des plantes ramassée sera différente, poursuit Diane Loury. Au printemps, on proposera aux participants de composer une salade sauvage, puis les ateliers seront différents. »

Autodidacte, cette passionnée de la nature a travaillé par le passé aux jardins romans de Varennes-L’ Arconce. Puis elle est partie en Amazonie à la découverte de la forêt équatoriale. « Là-bas, ils ont une vision différente des plantes », renchérit-elle.

Sur rendez-vous et pour un minimum de quatre personnes, Pascal et Diane vous proposent un dépaysement total en plein cœur du Charolais-Brionnais au rythme du pas de l’âne. L’occasion de découvrir ou de redécouvrir quelques plantes médicinales et culinaires, de fabriquer une macération et d’effectuer une cueillette sauvage. Un instant de plaisir et de partage avec un animal proche de l’homme et qui perçoit avant lui tous les plus beaux secrets de la nature.


17 mai 2017 : Camping à la ferme

Jeune étudiante en deuxième année de philo à la faculté de Strasbourg, Noémie décide du jour au lendemain de quitter le cursus et de partir vivre sa vie ailleurs. Loin d’une ville dans laquelle elle se sent oppressée. Loin d’un système dans lequel elle ne se trouve plus à l’aise. « Je réussissais bien mes études, mais plus les semaines avançaient et moins je me reconnaissais. »

Sa vie, elle l’imagine dans la nature, au milieu des animaux, des sources et des fleurs sauvages. Elle prend alors son sac à dos et part en Espagne pour décompresser et réfléchir a quel sens donner à sa vie. Au grand dam de ses parents qui n’auront aucun moyen de la joindre durant le périple. « On s’inquiète et on s’imagine toujours le pire, mais je trouve que c’est beaucoup moins dangereux de vivre à la campagne. Je ne me sens pas en sécurité en ville. En Espagne, les conditions étaient parfois rudes, mais l’on s’y fait avec le temps. Et puis je dormais dans la nature, c’est comme un hôtel 18 étoiles pour moi.

Après deux mois passés de l’autre côté des Pyrénées, elle se décide enfin à rentrer. Mais elle ne restera qu’une toute petite semaine auprès de sa famille avant de mettre le cap sur Dyo. « J’étais venu en vacances ici avec mes parents et j’avais adoré le coin. Ici, il y a tout. C’est difficile de trouver mieux ailleurs. » À peine arrivée, elle pique sa tente chez Pascale et Paul au hameau Lavaux. Le deal est alors tout trouvé. Elle les aide dans toutes les tâches contre des repas. « Ce sont vraiment deux personnes adorables. Ici, je n’ai pas l’impression de travailler. Ce n’est vraiment que du plaisir. »

Au milieu des collines, Noémie compte bien en profiter un maximum pour apprendre ce qu’elle a à apprendre. Elle ne se projette pas dans le futur, mais compte bien vivre à 100 % l’instant présent. Et ses parents peuvent être rassurés, la jeune demoiselle a retrouvé son beau sourire. « Je prends confiance en moi et je sais désormais de quoi je suis capable. J’apprends la vie concrète. À quoi ça sert d’aller chercher de l’eau à Inter quand on peut aller la chercher à la source ? »


22 mai : Soirée Dyotoise

Soirée Pétanque organisée par l’association Fêtes et Loisirs Dyotois.


5 juin : Soirée Dyotoise

Soirée Pétanque organisée par l’association Fêtes et Loisirs Dyotois.


19 juin : Soirée Dyotoise

Soirée Pétanque organisée par l’association Fêtes et Loisirs Dyotois.


27 juin 2015 : Rallye du Brionnais


4 juillet 2015 : Repas de quartiers

Au Bourg

La Grande Route

Baudinet

St Prix


2 août 2015 : Fête au village

X


2 août 2015 : Prix cycliste


3 août 2015 : Fête de l’épicerie

X


9 octobre 2015 : Agriculture

Un foyer de fièvre catarrhale ovine a été détecté sur la commune à l’occasion de la surveillance conduite sur 30 cheptels du département dans le cadre de la campagne nationale visant à apprécier l’étendue de cette maladie sur le territoire. Il est rappelé que cette maladie ne représente aucune menace pour l’homme. C’est une maladie strictement animale, non transmissible à l’homme qui n’affecte pas la qualité des denrées (viandes, lait, etc).


15 octobre 2015 : Récompense

Le prix départemental de métiers d’art 2015 a été attribué, jeudi par la Chambre de métiers et de l’artisanat, à Pascal Lemoine, souffleur de verre à Dyo pour cette œuvre intitulée “La bombe solaire”.


17 octobre 2015 : Conscrits


2 novembre 2015 : Salle des fêtes

Les travaux de la salle des fêtes sont en cours. La toiture sera entièrement refaite par l’entreprise Pallot de Changy et les portes seront changées afin d’apporter un peu plus de luminosité.


11 novembre 2015 : Commémoration

Une quarantaine de Dyotois étaient réunis autour du monument aux morts en mémoire de tous les disparus de la Guerre 14-18. Isabelle Lenglain a lu le discours de Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’État auprès du ministre de la défense, chargé des anciens combattants et de la mémoire. Après avoir observé une minute de silence, Nathan Vidal et sa maman ont déposé une composition florale au pied du monument.


4 décembre 2015 : Noël

Pascal Baligand, employé communal, et quelques conseillers ont installé une toute nouvelle guirlande au bourg de Dyo, sur laquelle on peut lire “Joyeuses fêtes”

 


5 décembre 2015 : Voyage

Voyage au marché de Noël de Colmar organisé par l’association Fêtes et Loisirs Dyotois.


18 décembre 2015 : Noël à l’école


20 décembre 2015 : Maisons Fleuries